Rejoindre

Découvrez nos partenaires associatifs et leur travail sur le terrain pour agir pour la protection de la biodiversité, et contre la déforestation massive. Engagez-vous avec eux et suivez toutes leurs activités grâce à cette page !

6 partenaires associatifs reconnus (Foodwatch, Fonds Bruno Manser, Greenpeace France, Kalaweit, Pan Eco et One voice) se sont réunis autour du film Sauvage pour appeler à des mesures plus ambitieuses pour lutter contre la déforestation et les projets écocides à Bornéo. Découvrez leurs activités et engagez-vous à leur côté pour faire bouger les lignes !

Les partenaires historiques

Fonds Bruno Manser

Dans les années 80, le Suisse Bruno Manser a cherché en Malaisie une vie en harmonie avec la nature. Il a trouvé ce qu’il souhaitait les Penan dans l’état de Sarawak sur l’île Bornéo. Après avoir vécu avec eux pendant plusieurs années, les bulldozers des compagnies d’exploitation forestière ont atteint les territoires Penan. Bruno Manser s’est engagé pour la protection de la forêt et a fondé le Bruno Manser Fonds en 1992, à son retour du Sarawak. 

En 2000, Bruno Manser a mystérieusement disparu sans laisser de trace dans la forêt tropicale du Sarawak. Le Bruno Manser Fonds poursuit son combat et s’engage en faveur des Penan et de la conservation de la forêt tropicale.

Foodwatch

Foodwatch est une organisation à but non lucratif qui se bat pour une alimentation sans risques, saine et abordable pour tous et toutes. Nous faisons entendre la voix des consommateurs∙rices, nous militons pour plus de transparence dans le secteur alimentaire, et défendons notre droit à une alimentation qui ne porte atteinte ni aux personnes, ni à l’environnement.

Greenpeace France

Depuis sa création il y a une cinquantaine d’années, Greenpeace France mène des actions sur terre et en mer selon les principes de non-violence pour protéger l’environnement et promouvoir la paix.

Kalaweit

L’association a été créée par Chanee, un français passionné par les gibbons depuis son adolescence. Plus de 6 000 gibbons seraient détenus illégalement rien que sur les îles de Bornéo, Sumatra et Java. Kalaweit ne pourra pas tous les sauver. Par son action sur le terrain, l’association offre une vie meilleure aux gibbons et autres animaux victimes des trafics puis recueillis. Certains pourront même être relâchés.

Rejoignez nos soutiens